l' Association Française de Créations de Valeurs pour un Développement Equitable et Durable

Projet commun aux deux associations :
Centre d'Education de Base Non Formelle (C.E.B.N.F.) et de formation professionnelle, adossé à des activités génératrices de revenus pour en assurer la pérennité à Tougouzague (secteur de Ouahigouya - Province du Nord au Burkina)

mercredi 5 octobre 2016

nouvelles

LES INFOS - SEPT 2016 

concernant le CENTRE D’EDUCATION DE BASE et de FORMATION PROFESSIONNELLE à Tougouzague
- 18 jeunes des environs, déscolarisés et sans formation ont pu bénéficier de l’initiation à la couture qui s’est déroulée de mars à juin dans la 1° classe du CEBNF, grâce à Mr Nikiema Traoré à qui nous avions confié la formation. Ils ont beaucoup appris et travaillé comme vous pouvez le constater sur la photo de leurs réalisations ci-dessous.



- les 30 femmes qui ont suivi la 2° année de l’alphabétisation en français, encadrée par Mme Abibou BARRY, ont toutes réussi l’examen de fin d’année. Elles reprendront donc la formation pour la 3° et dernière année en février 2017 comprenant une formation technique spécifique.
Leur récolte d’oignons a été moins bonne que l’an dernier en raison de fortes pluies mais elles ont pu quand même obtenir des revenus personnels.
Le fait de travailler ensemble durant l’alphabétisation et le maraîchage a permis de renforcer leurs liens et  l’ACVDED les a aidées pour se constituer officiellement en un groupement dénommé « Wend Panga » (certificat d’agrément du 19 04 2016) sous la présidence de Mme Salmata SAVADOGO.
- le protocole d’accord, signé par les différents acteurs officiels (Mairie, directions Départementale et Régionale du Ministère de l’Education Nationale, Responsable du projet ES/CEBNF au Ministère) a été remis par le Directeur Régional lui-même au nouveau Ministre de l’Education Nationale, Mr COULIBALY. Celui-ci a donné son accord pour l’ouverture officielle du CEBNF. (copie de sa lettre ci-jointe)
Les démarches ont été faites auprès des instances départementales et régionales et nous venons d’apprendre que le Directeur Départemental confirme la mise à disposition d’un instituteur pour la rentrée d’octobre et se charge personnellement de recontacter Mr Diallo du service ES/CEBNF pour l’obtention du matériel pédagogique et l’embauche d’un formateur agréé pour la formation « coupe-couture ».
- Abdoulaye Ouedraogo, Président de l’ACVDED, se charge de son côté du recrutement et des inscriptions des apprenants pour cette rentrée.

- la 2° Classe a été construite (photos ci-dessous) Elle servira pour les cours d’éducation de base, la première classe servira pour l’atelier couture. Le mobilier et les machines complémentaires seront acquis tout prochainement.



  

- pour la 2° filière « mécanique deux roues » : l’Ambassade de France à qui l’ACVDED avait fait une demande de subvention pour la construction n’a pas donné pour l’instant de réponse définitive. Elle dit rechercher des partenaires pour le financement. Nous essaierons de notre côté d’en trouver aussi afin de compléter l’offre de formation du CEBNF.

Concernant les autres projets, liés au bon fonctionnement de la globalité de notre projet :
- nous vous annoncions en avril la plantation de MORINGA dans l’espace maraîcher clôturé. Les graines plantées en mars sont devenues des arbustes (photos ci-dessous) et les feuilles ont été récoltées (environ 40 kgs par mois). Mr Bagaya prodigue ses conseils au gardien et aux femmes qui s’en occupent pour la culture et leur a remis des sachets de poudre pour qu’ils testent les bienfaits de cette plante très généreuse pour une bonne santé. (voir ci-joint « le moringa – 300 bienfaits »). Il nous a également envoyé un kilo de poudre pour que nous fassions procéder aux tests en laboratoire.



    
                                   13 05 2016                                               Sept 2016

        
Nous poursuivons nos recherches de financement pour créer une unité de transformation du moringa. Celle-ci servira non seulement d’activité génératrice de revenus pour l’ACVDED car ces produits sont très recherchés, mais aussi de formation technique pour la 3° année de formation des femmes. Certaines de ces femmes pourront ensuite être embauchées pour travailler à la production de la poudre.

Le puits continue à fournir suffisamment d’eau. Il a été curé mais n’a donc pas pu être creusé plus profondément.

- l’électrification solaire des centres (hébergement/restauration et CEBNF) :
Les Electriciens Sans Frontières (ESF), Patrick Vezy et Philippe Lavit, qui ont déjà réalisé l’étude pour l’installation avec le matériel adéquat et que nous avons déjà rencontrés plusieurs fois, nous indiquent qu’ils ne ménagent par leurs efforts pour faire entériner ce projet par leur ONG. Deux autres « ESF » renforcent maintenant l’équipe. L’approbation définitive par leur siège à Paris devrait avoir lieu en novembre.   
Nous poursuivons de notre côté les demandes de subventions nécessaires.

Voici donc les nouvelles de l’évolution de nos projets à Tougouzagué que nous tenions à partager avec vous qui y contribuez, ce pour quoi nous vous remercions vivement.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire