l' Association Française de Créations de Valeurs pour un Développement Equitable et Durable

Projet commun aux deux associations :
Centre d'Education de Base Non Formelle (C.E.B.N.F.) et de formation professionnelle, adossé à des activités génératrices de revenus pour en assurer la pérennité à Tougouzague (secteur de Ouahigouya - Province du Nord au Burkina)

mercredi 14 décembre 2016

MERCREDI 14

Dimanche 11 Décembre :  jour de la fête nationale au Burkina suivi de deux jours fériés !!
Isso arrive vers midi et apporte le stock de rouleaux de tissu que Mr Diallo lui a fait remettre à Ouaga pour la couture.  Super les enfants vont pouvoir travailler : il y a 14 rouleaux de tissus différents.

Je profite de mon fiston et nous rendons visite à la famille de Ouahigouya, amis etc....
Karim le soudeur vient livrer le couvercle pour le puits : il reste à le faire sceller. il va aussi faire le chassis antivol pour les panneaux solaires.

On achète un pulvérisateur pour Boureima afin qu'il traite le moringa
il est très content et s'empresse d'aller pulvériser la "potion magique"

les femmes du groupement commencent à faire leur pépinière pour les oignons.

Deux jeunes filles viennent pour s'inscrire au CEBNF. Voici donc l'effectif à 23 élèves.

nous avons profité de la présence d'Isso pour nous réunir et faire le point sur les réalisations de l'année et les projets pour 2017.



les Electriciens Sans Frontières ont demandé une attestation pour la future installation solaire des deux centres concernant le fait qu'ils ne sont pas reliés au réseau SONABEL. Tout le monde nous dit qu'il n'y a pas besoin d'autorisation pour installer du solaire puisqu'il y a eu une loi libéralisant les installations, beaucoup de villages n'étant pas reliés etc...  et veut nous aider mais ce n'est pas si facile ici de faire établir des attestations ("ces français sont bien compliqués avec tous leurs papiers")
Bref, heureusement Isso connait tout le monde ici et hier soir alors qu'on parlait de cette demande chez Kadi (une de ses cousines) on a eu de la chance puisqu'il y avait des personnes de la mairie de Ouahigouya qui ont dit que c'était à eux de faire cette attestation puisque Tougouzague fait partie de la commune. Nous avons donc passé la matinée à la Mairie et finalement obtenu le fameux papier !!!

Isso a pu repartir à Ouaga en début d'après midi, bien reposé pour attaquer une réunion d'étude de l'état des installations sanitaires du Burkina à laquelle il doit participer jusqu'à dimanche, jour où il va partir à Bobo Dioulasso pour la cérémonie de réception des diplômes d'agrégation de tous les lauréats en présence du Président et les festivités organisées à cette occasion.  il parait que ça va durer trois jours !!

Quant à moi, je vais essayer de terminer tout ce qu'il me reste à faire ici pour rejoindre Ouaga ce week-end ou probablement plutôt lundi avant de prendre l'avion jeudi soir pour rentrer en France.

A bientôt

Aucun commentaire:

Publier un commentaire