l' Association Française de Créations de Valeurs pour un Développement Equitable et Durable

Projet commun aux deux associations :
Centre d'Education de Base Non Formelle (C.E.B.N.F.) et de formation professionnelle, adossé à des activités génératrices de revenus pour en assurer la pérennité à Tougouzague (secteur de Ouahigouya - Province du Nord au Burkina)

mardi 1 mars 2016

1° RENTREE des APPRENANTS au CEBNF pour l'ATELIER D'INITIATION à la COUTURE

C'est peut être un événement mineur pour certains mais une IMMENSE JOIE pour moi dont le rêve, déjà ancien, de voir des jeunes, déscolarisés et sans activité, reprendre le chemin de l'apprentissage se concrétise aujourd'hui.
Après  avoir conçu le projet, trouvé les personnes qui allaient le porter ici et en France, recherché la "formule" adéquate (éducation de base + formation professionnelle), et tout le travail administratif, la gestion, les devis, les constructions.............................   la VIE entre avec ces jeunes dans le centre.
Grand grand MERCI à vous tous qui participez à cette réalisation
           et ce n'est qu'un début !!!  nous sommes en train de préparer la "vraie" rentrée pour octobre ou l'éducation de base et l'apprentissage de la couture se complèteront pour mener les élèves jusqu'aux certifications.

Ce matin donc, à 8 H, quand j'arrive au CEBNF, je trouve déjà un certain nombre d'enfants qui attendent :
de gauhe à droite : Boureima, Abdoulaye, Loukoumane, Ramatou, Aminata, Safoura, Abdoul Akim, Ramata et Mariata.  
D'autres arrivent ensuite et certains sont absents (on rappelle les parents pour leur dire de venir demain).
Nikiema monte la SINGER et doit faire appel à un technicien car il lui manque quelques outils.
Puis les élèves passent les uns après les autres pour essayer de pédaler...........  pas si évident que ça !!!
je publierai quelques vidéos si elles passent ce soir car Abdoulaye vient d'arriver car nous devons préparer le dossier de l'Ambassade de France et les femmes arrivent pour la distribution des vêtements...............

à plus tard


Aucun commentaire:

Publier un commentaire