l' Association Française de Créations de Valeurs pour un Développement Equitable et Durable

Projet commun aux deux associations :
Centre d'Education de Base Non Formelle (C.E.B.N.F.) et de formation professionnelle, adossé à des activités génératrices de revenus pour en assurer la pérennité à Tougouzague (secteur de Ouahigouya - Province du Nord au Burkina)

lundi 17 septembre 2018

LUNDI 17 SEPT RENTREE ADMINISTRATIVE

Ce matin Rendez-vous avec Mr Kiemdé, DPENA (Directeur Provincial de l'Education Nationale et de l'Alphabétisation)

Après quelques difficultés liée à l'état de la voiture et de la route toujours détrempée, j'arrive au Rdv, avec du retard mais ce n'est pas grave Mr Kiemdé a pris quelqu'un d'autre entre temps.et Abdoulaye attend
Il est forcément très occupé en ce jour de la rentrée administrative

Il nous explique ses difficultés qui sont surtout dues au nombre insuffisant d'instituteurs. Il avait demandé 600 instituteurs et pour le moment seulement 400 Sont affectés pour sa région
Il attend de savoir combien de nouveaux instituteurs (ceux qui ont réussi leur test d'intégration cette année) lui seront attribués.

Concernant notre CEBNF, l'an dernier nous avions demandé s'il était possible d'affecter Mr Zida un instituteur d'un village qui nous avait été conseillé par le  Conseiller pédagogique pour remplacer Mr Sanou avec qui nous avions eu qq problèmes. nous avions rencontré Mr Zida qui s'était dit intéressé pour enseigner dans un CEBNF.
Ce changement n'avait pas été possible l'an dernier du fait de papiers administratifs qui n'étaient pas en règle pour Mr Sanou.   Ceci a été rectifié depuis.

Abdoulaye ayant rencontré celui-ci il lui a dit qu'il ne serait plus au CEBNF Cette année.

Bref    j'argumente pour convaincre Mr Kiemdé de l'importance pour nous d'avoir un instituteur motivé pour s'occuper de nos élèves qui ont fort besoin d'éducation de base pour pouvoir accéder à une formation professionnelle.  Il est d'accord et au final nous assure que nous aurons au minimum un instituteur. Il nous demande de rencontrer à nouveau Mr Zida pour éviter les problèmes rencontrés avec Mr Sanou  et, comme celui-ci est dans la même circonscription, le changement ne devrait pas poser de problème puisque le nombre d'enseignants restera le même. (Abdoulaye va appeler Mr Zida)

Concernant la femme d'Omar  (le trésorier de l'ACVDED), institutrice à Thiou et qui souhaiterait également venir au CEBNF, il va contacter l'inspecteur de cette circonscription pour savoir s'il serait d'accord et s'il a assez d'instituteurs

Concernant le suivi par l'inspecteur de la circonscription qui n'a pas été à la hauteur de nos espérances, il reconnait qu'il y a eu faute de la DPENA et va tout faire pour que cela s'améliore.
Il propose d'ailleurs de lui même d'appeler l'inspecteur ainsi que le Directeur de la Jeunesse et de la formation professionnelle (DJFP) pour organiser une rencontre sur place afin que tous voient les bâtiments, le matériel etc   Il indique que  Mr Sana, DRJFP,  pourra nous fournir tous renseignements pour laformation professionnelle, les examens ...........et surtout des formateurs et peut être même du matériel    Il nous tiendra au courant du Rdv

              (Nous avons déjà pris RV avec Mr Sana pour demain donc nous allons lui en parler aussi.)

En fin de réunion, nous voici donc ''rassurés'' concernant l'appui du Ministère
J'offre à Mr Kiemdé le livre "apprendre tout au long de sa vie'' (Ikeda, Garrison et Hickman) réflexions sur l'éducation et sur la philosophie de John Dewey - Il est ravi d'autant qu'il prépare une thèse sur la formaton de adultes;    '' trop content ''  il pose pour la photo avec le livre !!!


vous verrez cette photo plus tard car je dois la réduire pour qu'elle ''passe''

Suite des évènements demain après la rencontre avec Mr Sana



Aucun commentaire:

Publier un commentaire