l' Association Française de Créations de Valeurs pour un Développement Equitable et Durable

Projet commun aux deux associations :
Centre d'Education de Base Non Formelle (C.E.B.N.F.) et de formation professionnelle, adossé à des activités génératrices de revenus pour en assurer la pérennité à Tougouzague (secteur de Ouahigouya - Province du Nord au Burkina)

mercredi 25 février 2015

25/2 RV avec Mr DIALLO

Hier ! voyage Ouahigouya - Ouaga avec Bintou. Retrouvailles de la famille pour Dan

Aujourd'hui : Bintou et Dan ont RV avec Mr Diallo à 8 Hres

Mr Diallo est le responsable du projet ES/CEBNF (Ecoles Satellites et Centres d'Education de Base Non Formelle) du Ministère de l'Education Nationale et de l'Alphabétisation du Burkina.
 Nous l'avions déjà rencontré l'an dernier et il nous a  accueilli très chaleureusement. Nous félicite pour l'avancée de notre projet de construction et d'ouverture d'un CEBNF à Tougouzagué.

Pendant près de deux heures, nous avons revu avec lui les différents documents à fournir pour l'autorisation d'ouverture (prévue à la rentrée prochaine) et discuté de l'importance de telles structures dans le contexte éducatif au Burkina. Il nous a également fourni des documents relatifs à l'installation des ateliers et dirigées vers le Directeur Général de d'Education Non Formelle (DGENF) pour ce qui concerne les programmes et autres documents intérieurs que nous aurons à établir.

Il nous a conseillé de lui adressé, dès réception, l'autorisation d'ouverture avec tout le dossier et affirmé qu'il appuiera notre dossier. Il pourra mettre à notre disposition un (ou des formateurs, spécialement formés pour ce genre de structures dont les niveaux, âges sont très variables au sein d'une même classe)  ainsi que les consommables. Il  a indiqué par ailleurs que la DGENF pourra mettre à notre disposition un enseignant à la rentrée, même si la convention avec l'Etat n'est pas finalisée, l'autorisation d'ouverture suffisant à justifier cette mise à disposition. Par ailleurs nous devrons voir avec les instances locales pour obtenir si possible du mobilier.
Nous avons donc pris RV avec Mr Pascal Ouedraogo de la DGENF pour le rencontrer demain ou après demain.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire