l' Association Française de Créations de Valeurs pour un Développement Equitable et Durable

Projet commun aux deux associations :
Centre d'Education de Base Non Formelle (C.E.B.N.F.) et de formation professionnelle, adossé à des activités génératrices de revenus pour en assurer la pérennité à Tougouzague (secteur de Ouahigouya - Province du Nord au Burkina)

jeudi 19 octobre 2017

jeudi 16

8 H  je pars avec Esther la formatrice à la Direction Régionale de la Jeunesse et de la Formation Professionnelle du Nord (DRJFP) où nous rencontrons le Directeur Régional  : présentation de notre association et du CEBNF, demande en ce qui concerne le programme et les infos relatifs au CQP en coupe-couture

Du fait que nous sommes déjà reconnus CEBNF et agrées par le MENA, nous n'avons pas besoin de déposer autre chose que l'agrément. Le DR et son service vont nous rendre visite après le 30 (la semaine prochaine ils sont en réunion à Ouaga) Il nous fera passer tous les référentiels, cahier des charges............... dont nous aurons besoin

9H RV avec l'inspecteur   qui a dû oublié notre RV puisqu'il est parti inspecter des établissements.

donc il nous faut attendre encore un autre RV

Diverses nouvelles :
Bonne nouvelle : la route est réparée, depuis hier ils ont répandu du mélange (terre/gravier) depuis la route goudronnée et ça va continuer jusqu'à Tangaye.  Nous avons appris que le Président doit se rendre là bas donc : ils refont la route !!!  tant mieux pour nous.



Boureima a commencé hier soir à pulvériser la potion (feuilles de neem + piment) sur le moringa pour chasser les insectes. Il y a déjà quelques pousses depuis qu'il a taillé (le 5 Octobre)

    

il y a aussi de mauvaises nouvelles :
en ce moment les gens récoltent le mil mais les récoltes sont maigres. Il a plu longtemps de juin à octobre mais pas suffisamment en juillet août   (le sorgho n'a pas de graines alors qu'il devrait être récolté maintenant)..........   les prix vont augmenter et les populations les plus pauvres vont (encore) être les plus touchées.

il y a énormément de cas de palu et de dengue. La petite fille de Boureima était hospitalisée il y a une quinzaine. Maintenant c'est Assami (le jeune étudiant qui vit chez Bintou) qui est hospitalisé et 12 autres élèves de son lycée pour la dengue.

à bientôt

Aucun commentaire:

Publier un commentaire