l' Association Française de Créations de Valeurs pour un Développement Equitable et Durable

Projet commun aux deux associations :
Centre d'Education de Base Non Formelle (C.E.B.N.F.) et de formation professionnelle, adossé à des activités génératrices de revenus pour en assurer la pérennité à Tougouzague (secteur de Ouahigouya - Province du Nord au Burkina)

jeudi 18 février 2016

journée de mercredi 17 Bien remplie

Avec Abdoulaye, départ pour l'école de Pirgo à 6 Kms de Tougouzagué par chemin de traverse. La voiture chauffe (elle ne s'est pas encore remise du grand lavage !!)
l'école de Pirgo compte 6 classes pour 230 Elèves. Le directeur Mr Bellem Imoussa se montre très intéressé par notre CEBNF et va passer l'information aux parents.
Nous poursuivons notre trajet pour rejoindre la route vers Ouahigouya et nous arrêtons à l'école de Gondologo. Là : 6 classes également mais 635 élèves soit plus de 100 par classe, exception pour le CM2, passage du CEP en fin d'année oblige, il n'y a "que" 90 élèves dans la classe (bien difficile pour l'instituteur de suivre de près chaque élève !!  une annexe a été ouverte pour les élèves supplémentaires.
Mr Boureima Ouédraogo est très intéressé par notre initiative car beaucoup d'enfants abandonnent le parcours scolaire. Il va informé dès l'après midi le responsable de l'annexe et les parents.

Retour à Tougouzagué pour prendre des nouvelles de ma modification de retour auprès de BrusselAirlines. Le réseau  téléphonique ne fonctionne pas le matin. Finalement je parviens à les joindre : il faut que j'aille déposer l'argent dans leur banque pour avoir le billet. Retour donc à Ouahigouya : banques, déjeuner et Tougouzagué pour rejoindre les femmes du groupement qui cet après midi tracent les planches pour le maraîchage. Abdoulaye est là pour "diriger" les opérations.



Un jeune vient pour inscrire une fille de Tougouzague pour l'atelier couture. Il repassera demain avec les documents.
Puis le Directeur de Kouba revient pour inscrire 3 filles et 2 garçons. Il reviendra demain avec la 4° fille qui n'a pas pu venir aujourd'hui.
                                    Safoura et Aminata, venues s'inscrire pour l'initiation couture.

En fin de journée, Etienne le jeune maçon a terminé le crépi et le sol du local technique.
Il reste à nettoyer et Boureima peindra à la chaux quand ce sera sec.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire