l' Association Française de Créations de Valeurs pour un Développement Equitable et Durable

Projet commun aux deux associations :
Centre d'Education de Base Non Formelle (C.E.B.N.F.) et de formation professionnelle, adossé à des activités génératrices de revenus pour en assurer la pérennité à Tougouzague (secteur de Ouahigouya - Province du Nord au Burkina)

jeudi 25 février 2016

un coucou dans le noir ou presque !!

le groupe cale sans arrêt. pourtant hier j'ai fait venir le mécano car depuis près de 10 jours il ne démarre plus avec la clé (donc je le démarrais en tirant sur la corde) mais il s'étouffe !
bref, la réparation n'a rien changé, si ce n'est pire !  donc lassée d'aller le  rallumer toutes les 5 minutes, je travaille avec les lampes solaires
heureusement mon ordi a une bonne batterie !

ce matin Etienne l'entrepreneur m'a sortie de la douche à 7 H pour m'apporter son nouveau devis pour la classe atelier, (devis revu et corrigé à la baisse comme je le lui avais demandé mais pas jusqu'au niveau que je demandais !) Bon ça semble quand même raisonnable !

Karim suit pour venir se faire payer les tabourets livrés hier soir.
puis une femme passe avec son fils. Je suppose qu'elle veut l'inscrire à l'atelier couture mais ni l'un ni l'autre ne parle français et moi pas le mooré. J'appelle Bintou pour qu'elle explique que l'effectif est au complet. J'ai bouclé les inscriptions (j'ai même "craqué" pour une fille supplémentaire). Ils seront donc 18 : 7 Filles et 11 garçons.

je fais quelques photos des 49 rangées de repiquage d'oignons

Abdoulaye est toujours souffrant. En plus du palu, il a 16/9 de tension et des vertiges ! ce matin il vient quand même et je l'envoie à la banque avec Bintou pour solder le compte (trop de frais pour très peu de mouvements) puis il passe ici et nous voyons ensemble de "règlement intérieur" du CEBNF que j'ai préparé. Quelques omissions ajoutées et je le ferai tirer demain.

Bintou ne va pas à sa formation car elle va faire la foire de Ouaga du 4 au 8 mars. Donc elle travaille avec ses employées pour fabriquer beaucoup de produits. Elle me dit de passer et donc je l'aide à couper les haricots verts (qu'elles vont mettre à sécher ensuite) pendant que nous discutons.
Nous déjeunons ensemble chez elle   (car chez elle : tu viens, tu manges...........  c'est comme ça !! d'ailleurs trois de ses voisines débarquent aussi et mangent avec nous)

 

nous avons fait ensemble de plan pour le bâtiment destiné à la transformation du MORINGA. J'avais recherché les prix des fournitures et mobilier qui nous manquaient .............  donc je vais pouvoir préparer le budget prévisionnel pour cette future activité

de retour à Tougouzagué, je revois les différents budgets pour 2016 2017.
Abdoulaye revient pour m'aider à appeler les parents des futurs apprenants en couture (la plupart ne parlent que mooré), les membres du Bureau, les Directeurs des écoles.......... pour les pas un poisson !!! ) et du fonctionnement, etc.

Abibou, la formatrice ALPHA et la Présidente du groupement des femmes viennent discuter un petit moment après la fin du cours



je retravaille sur tous les budgets et après une boite de sardines et trois tomates me voici avec vous !

que je vais qui quitter d'ailleurs car ce soir, il y a une nuée de moucherons qui se collent sur moi !
je file à la touche
bye bye



Aucun commentaire:

Publier un commentaire